Brièvement

La Co(o)rniche : Un établissement aux allures de chai ostréicole

La Co(o)rniche : Un établissement aux allures de chai ostréicole

Au sommet de la dune du Pyla, sur les contours d'un environnement préservé, et encore vibrant de cette atmosphère feutrée que recherchaient les grandes fortunes du siècle passé, siège l'hôtel-restaurant La Co(o)rniche. Relooké en 2010 par Philippe Starck à la manière d'un chai ostréicole, il propose à ses hôtes de passage des chambres et des cabanes de luxe pour une retraite dorée. Découverte des lieux en images !

Une authenticité préservée


La Co(o)rniche À l'intérieur, l'espace s'ouvre sur la réception de l'hôtel habillée de jaune ocre et noir. Dans le lobby, les boiseries sombres s'accordent avec le lustre de Murano du grand escalier, les fresques et le mobilier d'époque évoquant les fantômes sympathiques du temps passé, des galantes et des gentlemen, des premières stars de cinéma, des peintres, des écrivains et de cette foule d'anonymes, tous venus ici pour la parenthèse d'un moment rare. En contrepoint de cette authenticité préservée, s'élèvent de sublimes sculptures posées au hasard, des sortes de vitrines de verre et d'acier poli recélant autant de petits trésors.

Une brasserie en toute simplicité


La Co(o)rniche À l'image de La Co(o)rniche, le restaurant, sorte de brasserie, se veut un lieu de pure qualité française. Celui-ci invite les fins gourmets à une pause culinaire dans un cadre enchanteur, empreint de raffinement et de volupté.

Le salon Starck, une invitation à la relaxation


La Co(o)rniche Décoré avec élégance par Philippe Starck, cet espace cosy accueille les hôtes de passage dans une ambiance chaleureuse et intimiste, propice à la détente. Ce lieu premium et classieux permet en outre de contempler; confortablement installé dans des sièges design beiges, le panorama enchanteur qu'offre l'hôtel.

Des chambres où il fait bon vivre


La Co(o)rniche Les 10 chambres et la suite junior ont été pensées comme des petites maisons de vacances et s'ouvrent à loisir sur le banc d'Arguin, la dune du Pyla ou le Cap-Ferret. Sans ostentation, le décor décline le charme et la douceur de vivre. Le plafond rose, le cristal des lampes et les planches sur les murs, peintes de rose très tendre, captent ou dispersent la lumière naturelle du jour. Elle nimbe ici une salle de bains entièrement vitrée. Comble du ravissement, des cornières métalliques inspirées des chais ostréicoles scandent ce pourtour de verre, translucide lorsque les rideaux se referment sur l'intimité du corps.

Des chambres chaleureuses inspirées des maisons de vacances traditionnelles


La Co(o)rniche Les couleurs, les matériaux et les objets disséminés ici et là ont été choisis avec soin et participent à cette sensation de chambres habitées, inspirées et vivantes.

Des logements inspirés des cabanes traditionnelles des ostréiculteurs


La Co(o)rniche Dans le respect de la philosophie du lieu et de la préservation de la nature, le village des cabanes de la Co(o)rniche rappelle les cabanes traditionnelles des ostréiculteurs. Celui-ci s'inspire, en particulier, du village ostréicole de l'Herbe, situé au Cap-Ferret. Imaginés par Philippe Starck, les 18 bungalows accueillent chacun deux chambres de 45 m² ouvrant sur une terrasse à la vue époustouflante.

Des cabanes lumineuses


La Co(o)rniche Un lit king size, paré de blanc, flotte au milieu de chacun des bungalows. En arrière-plan, un îlot vaste et lumineux accueille la salle de bains et son immense douche à l'italienne. Les harmonies de rose poudré, gris perle, taupe et blanc, codes couleurs chers à l'hôtel, et les matériaux nobles apportent sérénité et douceur.

Une piscine de rêve


La Co(o)rniche La piscine prolonge la terrasse et participe à la vue et à la magie du lieu. Sa forme reprend celle des viviers ostréicoles, et sa structure grise, entre couloir de nage et salon d'eau, plonge le regard dans la mer, avec laquelle elle se confond. Grandiose !

Une terrasse panoramique pour 360° de bonheur


La Co(o)rniche Le rêve se poursuit à l'extérieur où les hôtes de passage profitent depuis la terrasse panoramique d'une vue unique sur les passes du Bassin, le banc d'Arguin et la pointe du cap Ferret.