L'information

Les primevères : une symphonie de couleurs pour un entretien minimal !

Les primevères : une symphonie de couleurs pour un entretien minimal !


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

C'est LA fleur emblématique du printemps. Vivace et rustique, on l'oublie complètement pendant l'année pour la redécouvrir lorsqu'elle émerge bravement de la grisaille de l'hiver. Elle apparaît ici dans un talus, là dans la pelouse, plus loin dans un massif. Elle se plaît partout et fait merveille à chaque fois avec ses couleurs tendres ou profondes. La primevère est une petite fleur " bien de chez nous " qui compte toutefois certaines congénères en provenance d'Asie. Qu'elle soit sauvage, hybride ou de collection, la primevère est une petite plante facile à vivre dont on aurait tort de se passer. Le seul mal qu'elle nous donne ? Celui de se pencher pour la cueillir et en faire de jolis bouquets ronds, avant que les limaces ou les oiseaux gourmands ne se soient rassasiés de ses fleurs sucrées ! Avouez que la gêne est minimale, d'autant que les variétés sont si nombreuses que chacun doit pouvoir en trouver une à son goût. Pour cela, parcourez notre sélection !

Les primevères du printemps


J-F. Mahé En version solitaire cette fois, la primevère niche parfois dans les endroits les plus improbables. Elle se suffit de peu et aime à se cacher, alors quoi de mieux que l'abri et l'étreinte offerts par ce grand chêne pour s'éveiller au jour ?

Les primevères du printemps


J-F. Mahé Ce rose tirant vers le mauve est l'autre couleur emblématique de la primevère sauvage. Seuls les pétales ont été " repeints ", le cœur gardant son habituelle teinte d'un jaune orangé profond.

Les primevères du printemps


J-F. Mahé Restons dans les variétés sauvages avec cette fois la primevère officinale, plus communément connue sous le nom de " coucou primevère ". Les fleurs sont regroupées au bout de longues hampes florales. Tirez délicatement sur l'une et sucez son extrémité : quel délicat goût sucré !

Les primevères du printemps


J-F. Mahé Là aussi les variétés de coucous sont nombreuses, avec parfois des fleurs plus larges et faisant appel à une palette plus étendue. Nous parlions de délices sucrés ? Ces fleurs, délicatement croquées, en témoignent.

Les primevères du printemps


J-F. Mahé Poursuivons avec les variétés hybrides. Si le cœur jaune est sensiblement immuable, autour de lui les pétales adoptent des formes et une palette encore plus étendue.

Les primevères du printemps


J-F. Mahé Très colorées, pimpantes même, les hybrides présentent un vrai intérêt en compositions florales en mélange avec d'autres fleurs printanières. A offrir… ou à s'offrir ! Et une fois la floraison terminée, trouvez leur un petit emplacement au pied d'un arbre ou en bordure d'un massif, et fidèle votre primevère sera de retour au printemps suivant !

Les primevères du printemps


J-F. Mahé En massif également, installez-la en mélange avec d'autres variétés pour dynamiser l'ensemble. Ici une variété hybride de coucous primevères jaunes au milieu d'élégants muscaris.

Les primevères du printemps


J-F. Mahé Passons aux variétés plus rares telles ce primula " Gold laced " aux étonnantes petites fleurs brunes soulignées d'un liseré clair.

Les primevères du printemps


J-F. Mahé Autre variété singulière, à adopter pour s'affranchir des cultures trop classiques : le primula " Caporal boxer " tout à fait étonnant avec ses fleurs rouges aux pétales doubles.



Commentaires:

  1. Mull

    La phrase brillante

  2. Addaneye

    Idée très drôle

  3. Vudojora

    D'accord, la phrase utile

  4. Baruch

    C'est impossible.

  5. Fridolf

    Je suis désolé, je ne peux pas vous aider avec quoi que ce soit. Mais je suis sûr que vous trouverez la bonne solution.

  6. Carey

    Ce message est incomparable))), c'est très intéressant pour moi :)



Écrire un message